Contre la taxation des aides aux vacances des CE

Les députés ont adopté un amendement « anti-social » proposé par Paul Christophe, député (UDI) du Nord, visant à assujettir ces aides, au-delà d’un plafond de 331 euros par an et par salarié aux cotisations sociales patronales (50 %) et à l’impôt sur le revenu des salariés.

Dès janvier 2019, le budget des comités d’entreprise pour aider les salariés à partir en vacances sera donc amputé de 50 %. Les salariés seront, en outre, contraints de payer des impôts sur ces aides.

Mobilisons-nous ! Pour signer la pétition « Contre la taxation des aides aux vacances des Comités d’Entreprise », il suffit de cliquer sur ce lien : https://www.change.org/p/g%C3%A9rald-darmanin-contre-la-taxation-des-aides-aux-vacances-des-comit%C3%A9s-d-entreprise

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *